Communiqué du Conseil national de Debout la République

Publié le par Debout La République Pas-de-Calais

 

Debout la République (DLR) s’est réuni aujourd’hui en Conseil national auquel ont participé près de 150 cadres du parti venus de toute la France. Cette réunion trimestrielle était la dernière avant le Congrès de DLR qui aura lieu le dimanche 24 mars à la salle Equinoxe à Paris. Lors de ce Congrès où 2000 patriotes sont attendus, les adhérents de DLR éliront le Président et les membres du Conseil national.

Grâce à l’arrivée de nombreux nouveaux adhérents depuis 8 mois, DLR vient de passer le cap des 13 000 adhérents. Aussi, il a été décidé d’augmenter le nombre des membres élus au Conseil national de 50 à 100.

Par ce communiqué conclusif, les cadres de DLR tiennent aussi à alerter sur le déclin du pays qui s’est encore accéléré depuis la création du parti en 2008. Malgré le changement de majorité et de Président de la République, DLR fait, comme les Français, l’amer constat que rien ne change. Aucun des discours tenus par François Hollande sur la croissance ou la sécurité n’a été tenu. Comme Nicolas Sarkozy avant lui, il est impuissant à résoudre les problèmes du pays réel.

DLR tient à rappeler que l’origine de cette impuissance vient de la soumission scandaleuse des gouvernements successifs à Bruxelles, aux marchés financiers et aux multinationales. Au fond les Français ont bien compris que sur la mondialisation, sur la politique sécuritaire, sur l’immigration, sur le racket des monopoles privés, sur l’Europe, UMP et PS pensent au fond la même chose. Rien n’a changé depuis 2008 et rien ne changera tant que ces partis seront au pouvoir.

Ils ont beau construire des stratégies de diversion éhontées avec la foire d’empoigne sur le mariage homosexuel ou le droit de vote des étrangers, les Français ne sont plus dupes.

Les Français attendent maintenant une force politique patriotique, républicaine et indépendante qui les débarrasse des incapables de l'UMP et du PS.

C’est pourquoi le Conseil national a décidé de lancer toutes ses forces dans la bataille des européennes de 2014 en présentant une liste 100% indépendante, patriotique et républicaine. Le message sera clair car nous avons un devoir de vérité. Il faudra démasquer ceux qui, à gauche comme à droite, ont signé tous les traités européens et qui depuis 30 ans dénigrent notre pays. Il faudra surtout faire comprendre à nos compatriotes qu’il n’y a aucune fatalité à notre déclin. Pour réussir demain, il n’y a qu’une seule condition : reprendre en main notre destin en décidant nous-mêmes de ce qui est bon pour nous et la France.

Le Conseil national de Debout la République

Publié dans DLR

Commenter cet article