chiffres catastrophiques de l'industrie automobile

Publié le par Debout La République Pas-de-Calais

" Auto destruction :
Les chiffres catastrophiques des ventes automobiles sont tombées, un recul de de 22,1% pour Renault et de 17,5 % pour PSA.

L'année 2013 débute bien mal pour les ouvriers de l'automobile. La crainte de fermetures d'usines ou des délocalisations va s'accentuer, l'angoisse risque d'étouffer toute une économie qui est déjà bien mal en point depuis quelques temps. Dans ce chaos industriel ce sont les marques Francaises qui sont une nouvelle fois les principales victimes, les plus mauvais chiffres apparaissent chez Renault et PSA tandis que la marque Coréenne Hyundai enregistre des scores très encourageants. Par ces chiffres la désindustrialisation massive pointe une nouvelle fois le bout de son nez et c'est à l'Etat de venir en aide à cette industrie sous peine de voir les files d'attente de pôle emplois s'allonger une fois de plus.

Parallèlement à cette nouvelle dramatique, la Chine annonce pour cette année 2013 l'instauration de taxes sur les importations de certains produits pour encourager et protéger leurs industries nationales. Espérons que la France entende cette mesure et pourquoi ne pas faire de même pour nos automobiles ? Bien sûr il ne s'agirait pas d'interdire la vente de voiture Coréenne en France, toutefois il est intéressant pour donner un énorme coup de pouce à nos usines de taxer temporairement les importations d'automobile. Toutefois la France est dans l'impossibilité juridique d'établir une telle mesure, les différents traités interdissent totalement toute "préférence nationale". De plus l'euro si fort bloque toutes exportations vers des pays hors zone euro, ainsi à court terme l'industrie automobile risque de continuer dans sa déchéance si l'Etat n'intervient pas.

Une belle solution à long terme existe, en effet il serait judicieux de développer au niveau de l'Europe un projet commun de voiture propre, la voiture de demain qui d'une part assurera un marché non négligeable à l'industrie automobile et qui d'autre part assurera une avancée écologique considérable. Par le passé les Européens ont su développer des projets communs tels que l'Ariane alors pourquoi ne pas développer avec les pays de l'Union la voiture électrique ?

Le gouvernement Ayrault est une nouvelle fois attendu au tournant, restera t-il passif à cette annonce ou prendra-t-il enfin les mesures adéquates pour que nos ouvriers conservent leurs emplois? Affaire à suivre...


PAIN Pierre

Publié dans Dans l'actualité

Commenter cet article